Rétrospective de la semaine du 7 au 13 septembre

our la semaine du 7 au 13 septembre le nombre de résidents testés positif à la COVID-19 reste pratiquement inchangé avec 282 personnes par rapport à 281 la semaine précédente. Le nombre de tests PCR effectués sur des résidents s'élève à 50.912 contre 47.868 pour la semaine précédente.

En date du 13 septembre, le nombre d'infections actives s'élevait à 564 (par rapport à 581 au 06.09) et le nombre de personnes guéries est passé de 6.257 à 6.556. Les capacités hospitalières ont été sollicitées légèrement plus que lors de la semaine précédente et aucun nouveau décès en lien avec la COVID-19 n'est à déplorer.

Le taux de reproduction effectif (RT eff) est resté stable à 1,02 et le taux de positivité sur les tests effectués s'élève à 0,55% contre 0,59% (moyenne de la semaine) la semaine précédente.

Le taux d'incidence sur 7 jours est de 45,04 pour 100.000 habitants.

Pour la semaine du 7 au 13 septembre, la moyenne d'âge des personnes diagnostiquées COVID-19 positif est resté bas pour la deuxième semaine consécutive avec 31 ans, ce qui s'explique par la campagne de testing réalisée auprès des jeunes de 4 à 20 ans avant la rentrée scolaire.

Quarantaines et isolements

Pour la semaine du 7 au 13 septembre, 1.394 personnes se trouvaient en quarantaine (-8% par rapport à la semaine précédente) et 581 en isolement (-0.4% par rapport à la semaine précédente).

Répartition des quarantaines par tranches d'âge

 

   

0-14 ans

15-29 ans

30-44 ans

45-59 ans

60+ ans

29.06.2020

05.07.2020

21%

32%

23%

20%

4%

06.07.2020

12.07.2020

27%

27%

23%

19%

3%

13.07.2020

19.07.2020

29%

27%

21%

19%

4%

20.07.2020

26.07.2020

25%

24%

24%

21%

6%

27.07.2020

02.08.2020

23%

27%

24%

20%

5%

03.08.2020

09.08.2020

25%

26%

23%

21%

6%

10.08.2020

16.08.2020

18%

27%

25%

22%

7%

17.08.2020

23.08.2020

17%

30%

25%

22%

6%

24.08.2020

30.08.2020

18%

30%

24%

21%

6%

31.08.2020

06.09.2020

19%

31%

24%

22%

5%

07.09.2020

13.09.2020

25%

25%

25%

20%

6%

Sources de contaminations

La proportion des cas liés aux vacances continue à diminuer de 44% à 31%, mais reste la cause la plus importante. Sur les 282 cas positifs pour la semaine du 7 au 13 septembre 31% sont en effet liés à des voyages à l'étranger. Le ministère de la Santé réitère son appel de respecter les consignes sanitaires même pendant les congés à l'étranger, qui constitue un élément essentiel de lutte contre la propagation du virus.

En outre, 27% des cas sont issus de contaminations intrafamiliales et 3% sont liés à des fêtes de famille ou entre amis. 2% sont issus de 2 groupements d'infections actifs identifiés (activité de loisir, habitation collective).

Surveillance des eaux usées au Luxembourg dans le cadre du SARS-CoV-2

Selon le dernier rapport CORONASTEP sur la surveillance du SARS-CoV-2 dans les eaux usées du Luxembourg, établi par le LIST (Luxembourg Institute of Science and Technology), il apparaît que le niveau national de contamination par le SARS-CoV-2 a légèrement augmenté au cours de la semaine 37, bien que des différences géographiques persistent. L'augmentation nationale apparente est principalement due à l'augmentation du signal du SARS-CoV-2 pour trois des quatre stations d'épuration les plus contaminées (Beggen, Schifflange et Bettembourg), tandis que les autres stations d'épuration restent à un faible niveau de contamination. Il est notable de signaler que le signal du SARS-CoV-2 n'est plus détectable dans sept des treize stations d'épuration analysées, à savoir Mersch, Echternach, Grevenmacher, Uebersyren, Troisvierges, Boevange-sur-Attert et Wiltz.

 

Communiqué par le ministère de la Santé et le Luxembourg Institute of Science and Technology (LIST)

Dernière modification le