COVID-19: Rétrospective de la semaine du 8 au 14 février

Pour la semaine du 8 au 14 février, le nombre de personnes testées positives à la COVID-19 a légèrement diminué de 1.140 à 1.099 personnes (-3,6%) et le nombre de leurs contacts étroits identifiés a baissé de 4.067 à 2.860 contacts (-30%).

Le nombre de tests PCR effectués au cours de la semaine du 8 au 14 février, a cependant augmenté de 61.480 à 70.617.

En date du 14 février, le nombre d'infections actives s'élevait à 2.542 (par rapport à 2.512 au 07/02) et le nombre de personnes guéries est passé de 48.816 à 49.770. La moyenne d'âge des personnes diagnostiquées COVID-19 a légèrement augmenté à 34,7 ans.

11 nouveaux décès, contre 14 la semaine antérieure, en lien avec la COVID-19 sont à déplorer. La moyenne d'âge des personnes décédées est de 85 ans.

Dans les hôpitaux, la situation reste relativement stable, avec 55 hospitalisations en soins normaux et 13 hospitalisations en soins intensifs de patients Covid confirmés pour la semaine du 8 au 14 février, contre 50, respectivement 13, la semaine précédente.

Les deux Centres de consultation COVID-19 (CCC), situés au Kirchberg et à Esch-sur-Alzette, ont enregistré au total 7.668 passages depuis leur ouverture, dont 399 passages pour la semaine du 8 au 14 février, soit un nombre légèrement inférieur à la semaine précédente (429).

Taux de positivité et taux d'incidence

Pour la période de référence, le taux de reproduction effectif (RT eff) a légèrement diminué de 1,06% à 1,01%. Une diminution peut aussi être observée en ce qui concerne le taux de positivité sur tous les tests effectués (ordonnances, Large Scale Testing) avec 1,56% contre 1,85% la semaine dernière (moyenne sur la semaine). Notons que le taux de positivité pour les tests effectués sur ordonnance, donc pour les personnes présentant des symptômes, a nettement diminué avec 1,79% contre 3,02% pour la semaine d'avant.

Le taux d'incidence est de 176 cas pour 100.000 habitants sur 7 jours. Pour la semaine du 1er février, le taux d'incidence s'élevait à 182 cas pour 100.000 habitants sur 7 jours. Nous constatons que le taux d'incidence a diminué dans toutes les tranches d'âge sauf chez les 75 ans ou plus. Chez les personnes âgées de 75 ans, le taux d'incidence est resté stable. La tranche d'âge des 0-14 ans a le taux d'incidence le plus élevé alors que la tranche d'âge des 60-74 ans continue à avoir une incidence presque deux fois moins élevée que le reste de la population.

Quarantaines et isolements

Pour la semaine du 8 au 14 février, 2.409 personnes se trouvaient en isolement (+12%) et 3.470 en quarantaine (-19% par rapport à la semaine précédente).

Contaminations

Pour les 1.099 nouveaux cas, le cercle familial reste le contexte de transmission des infections à la COVID-19 le plus fréquent avec 45,6%, suivi par l'éducation (9,8%), le secteur aide et soins (3,5%) et le travail (3,4%). Le taux des contaminations dont la source n'est pas clairement attribuable a baissé à 31,1%.

Vaccinations: point de situation

Pour la semaine du 8 au 14 février, 5.271 doses ont été administrées au total. 3.320 personnes ont reçu une 1e dose et 1.959 une 2e.

Le planning des allocations en doses auxquelles le Luxembourg a théoriquement droit selon le pro rata de 0,14% de la population luxembourgeoise tel que prévu dans les contrats déjà conclus par la Commission européenne avec les différents fabricants, ainsi que les allocations déjà livrées au Grand-Duché à ce jour et attendues jusque fin avril 2021 peut être consulté dans le rapport hebdomadaire en annexe.

À ce jour, il est donc prévu d'avoir vacciné 71.355 personnes jusque fin mars 2021. Rappelons toutefois, que les allocations sont susceptibles d'être ajustées de semaine en semaine selon les capacités de production des fabricants et des livraisons.

L'évolution des variants

Comme annoncé dans les deux éditions précédentes de la rétrospective hebdomadaire, les travaux sont actuellement en cours afin de mettre en place un système de séquençage permettant de disposer de résultats représentatifs pour l'ensemble de la population du Luxembourg. Les prochains chiffres seront publiés dès la finalisation de ces travaux.

Surveillance des eaux usées au Luxembourg dans le cadre du SARS-CoV-2 

Selon le rapport CORONASTEP établi par le LIST (Luxembourg Institute of Science and Technology) pour la semaine du 8 au 14 février, le niveau de contamination des 13 stations d'épuration échantillonnées au cours de la sixième semaine de 2021 indique une forte prévalence du virus dans les eaux usées au niveau national. Une légère tendance à la hausse était perceptible au début de la semaine mais ne semble pas avoir été confirmée à la fin de la semaine. Il convient cependant de rester prudent dans les interprétations et attendre les résultats des prochaines analyses pour pouvoir identifier une véritable tendance.

L'ensemble des rapports CORONASTEP sont disponibles sur le site du LIST: https://www.list.lu/en/covid-19/coronastep/.

Communiqué par le ministère de la Santé / Luxembourg Institute of Science and Technology (LIST)

Dernière modification le