COVID-19: Rétrospective de la semaine du 11 au 17 octobre

Pour la semaine du 11 au 17 octobre, le nombre de personnes testées positives à la COVID-19 a augmenté 675 à 786 cas (+16%), alors que le nombre de leurs contacts étroits identifiés a diminué de 3.540 à 3.114 cas (-12%).

Parmi les 786 nouvelles infections, le taux d'incidence des nouvelles personnes testées positives qui n'étaient pas vaccinées est de 222,19 pour 100.000 habitants et de 66,16 pour 100.000 habitants pour celles qui avaient un schéma vaccinal complet.

À noter, qu'afin de mieux encore refléter la réalité des nouvelles infections par rapport aux personnes vaccinées (schéma vaccinal complet) ou non vaccinées, ces données seront dès lors exprimées via le taux d'incidence et non par pourcentage.

Parmi les hospitalisations, 10 patients sur 15 hospitalisés en soins normaux n'étaient pas vaccinés (5 avaient un schéma vaccinal complet), alors que 2 patients sur 4 en soins intensifs n'étaient pas vaccinés.

Le nombre de tests PCR effectués au cours de la semaine du 11 au 17 octobre a augmenté de 15.544 à 16.480.

17 personnes ont déclaré un test antigénique rapide (TAR) positif pour la semaine de référence, contre 12 pour la semaine d'avant, portant le nombre de résultats positifs suite à un TAR effectué par un professionnel de santé à un total de 358. Depuis l'introduction des auto-tests, 804 résultats positifs ont été déclarés (aucun cas pour la semaine du 11 au 17 octobre). Rappelons que les tests antigéniques rapides positifs ne sont pas pris en compte dans le calcul du taux de positivité.

En date du 17 octobre, le nombre d'infections actives a augmenté à 1.396 par rapport à 1.201 au 10 octobre et le nombre de personnes guéries est passé à 77.746 (par rapport à 77.157). La moyenne d'âge des personnes diagnostiquées positives à la COVID-19 a diminué de 32,7 à 31,9 ans.

Pour la semaine du 11 au 17 octobre, 2 nouveaux décès en lien avec la COVID-19 sont à déplorer. L'âge moyen des personnes décédées est de 95 ans.

Dans les hôpitaux, la situation reste stable avec 15 nouvelles admissions de patients COVID-19 positif confirmés dans l'unité des soins normaux et 4 lits occupés dans les soins intensifs (contre 5 la semaine précédente). La moyenne d'âge des patients hospitalisés est passée de 57 à 67 ans.

Taux de positivité et taux d'incidence

Pour la période de référence, le taux de reproduction effectif (RT eff) a légèrement augmenté avec 1,22 par rapport à 1,00 la semaine précédente, tout comme le taux de positivité sur tous les tests effectués (ordonnances, contact tracing), qui est passé de 4,34% à 4,77, ainsi que le taux de positivité pour les tests effectués sur ordonnance, donc pour les personnes présentant des symptômes.

Le taux d'incidence a augmenté à 124 cas pour 100.000 habitants sur 7 jours, contre 106 cas pour 100.000 habitants pour la semaine précédente.

Par rapport à la semaine précédente, le taux d'incidence a augmenté dans toutes les tranches d'âge, sauf chez les 15-29 ans (-3%). La plus grande augmentation est enregistrée chez les 0-14 ans (+36%) suivi des 75 ans ou plus (+29%).

Le taux d'incidence le plus élevé est enregistré chez les 0-14 ans avec 226 cas pour 100.000 habitants. Les taux d'incidence les plus bas sont enregistrés dans les tranches d'âge des 60-74 ans et des 75 ans ou plus.

Quarantaines et isolements

Pendant la semaine du 11 au 17 octobre, 1.542 personnes se trouvaient en isolement (+12%) et 3.391 en quarantaine (-2%).

Contaminations

Pour les 786 nouveaux cas, le cercle familial reste la source de contamination la plus fréquente (34,1%) suivi par l'éducation (19%), principalement l'éducation fondamentale (10,2%), et les voyages à l'étranger (6,9%). Le taux des contaminations dont la source n'est pas clairement attribuable a diminué à 28,9%.

Scénario 4 à l'école fondamentale Brill de Dudelange

Les 10 et 11 octobre 2021, trois cas positifs, dont une enseignante, ont été diagnostiqués dans une classe du cycle 1. La classe a été mise en quarantaine jusqu'au 15 octobre. Le testing réalisé le 15 octobre a fait apparaitre sept autres cas.

Les mesures mises en œuvre ont permis que le virus ne se propage pas dans les autres classes de l'école.

Vaccinations: point de situation

Pour la semaine du 11 au 17 octobre, 7.042 doses ont été administrées au total. 2.996 personnes ont reçu une 1re dose, 2.261 une 2e et 1.785 personnes ont reçu une 3e dose, portant le nombre total de vaccins administrés en date du 19 octobre à 800.633. 413.233 personnes présentent un schéma vaccinal complet, ce qui correspond à un taux de vaccination de 74,7% par rapport à la population vaccinable (donc la population 12+).

Les prochains passages du "Impf-Bus on tour" 

Le bus de vaccination sera présent lors des évènements suivants:

  • 20/10/21 11h – 15h Cloche d'Or – Boulevard de Kockelscheuer
  • 21/10/21 11h – 15h Zone industrielle Grevenmacher (Potaschbierg)
  • 22/10/21 11h – 16h Shopping Center La Belle Etoile
  • 25/10/21 Zone d'activité économique Kirchberg (site Parlement européen - bâtiment Adenauer)
  • 26/10/21 11h – 15h Zone industrielle Rodange (PED)

Les prochains passages du "Impf-Bus on tour" seront également communiqués sur www.covidvaccination.lu.

À noter que la vaccination se fait sans rendez-vous (carte d'identité et carte CNS obligatoires). Les personnes qui viennent faire leur 2e dose doivent ramener également leur le certificat de vaccination de la 1re dose.

L'évolution des variants

Les données relatives au séquençage des variants sont publiées tous les vendredis sur le site du Laboratoire national de Santé LNS https://lns.lu/en/departement/department-of-microbiology/revilux/.

Surveillance des eaux usées au Luxembourg dans le cadre du SARS-CoV-2 

Le niveau de contamination des 13 stations d'épuration échantillonnées étudiées par le LIST (Luxembourg Institute of Science and Technology) au cours de la semaine du 11 au 17 octobre a montré une prévalence toujours élevée du coronavirus dans les eaux usées au niveau national. Les niveaux d'ARN viral détectés étaient assez similaires à ceux observés au cours de la semaine précédente, avec toutefois une légère tendance à la hausse. Au niveau régional, la tendance générale est plutôt à la stabilisation du signal SARS-CoV-2 pour la plupart des stations d'épuration étudiées.

L'ensemble des rapports CORONASTEP est disponible sur le site du LIST: https://www.list.lu/en/covid-19/coronastep/.

Communiqué par le ministère de l'Éducation nationale, de l'Enfance et de la Jeunesse, le ministère de la Santé, le Laboratoire national de santé (LNS) et le Luxembourg Institute of Science and Technology (LIST)

Dernière modification le