Personnes vulnérables

Les personnes vulnérables* sont les personnes de plus de 65 ans, les femmes enceintes ou les personnes qui souffrent déjà d'une des maladies listées ci-après. Les maladies concernées sont:

  • le diabète;
  • les maladies cardio-vasculaires;
  • les maladies chroniques des voies respiratoires;
  • le cancer;
  • une faiblesse immunitaire due à une maladie ou à une thérapie;
  • une obésité morbide (indice de masse corporelle > 40 kg/m2).

Si vous êtes une personne vulnérable, restez chez vous et respectez les gestes barrière!

Si vous êtes absolument obligé de sortir, respectez les recommandations ci-dessous.

*Une défintion plus détaillée est disponible sous la question "Qui sont les personnes vulnérables?"

Recommandations

Effectuez les courses en dehors des heures de pointe.

Si possible, faites vos courses en ligne.

Évitez les lieux où il n'est pas possible de maintenir une distance de sécurité de 2 mètres.

Évitez les transports publics

Si vous devez exercer une activité économique, adressez-vous à votre médecin. De cette manière, vous pourrez clarifier si vous pouvez continuer votre activité économique.

Votre employeur est tenu de vous garantir une protection maximale sur votre lieu de travail p.ex. en vous permettant le plus possible de rester éloigné des autres collaborateurs.

FAQ

Qui sont les personnes vulnérables?

Les personnes de plus de 65 ans, les femmes enceintes ou les personnes qui souffrent déjà d’une des maladies listées ci-après présentent un risque accru de développer des complications sévères.

Les maladies concernées sont:

  • Le diabète: les diabétiques insulinodépendants non équilibrés ou présentant des complications secondaires à leur pathologie ;
  • Les maladies cardiovasculaires : antécédents cardiovasculaires, hypertension artérielle compliquée, antécédents d’accident vasculaire cérébral ou de coronaropathie, chirurgie cardiaque, insuffisance cardiaque stade NYHA III ou IV;
  • Les maladies chroniques des voies respiratoires: les personnes présentant une pathologie chronique respiratoire susceptible de décompenser lors d’une infection virale;
  • Le cancer : les malades atteints de cancer sous traitement ;
  • Les personnes avec une immunodépression congénitale ou acquise
    • médicamenteuse: chimiothérapie anticancéreuse,
    • immunosuppresseur, biothérapie et/ou une corticothérapie à dose immunosuppressive,
    • infection à VIH non contrôlé ou avec des CD4 <200/mm3,
    • consécutive à une greffe d’organe solide ou de cellules souches hématopoïétiques,
    • liée à une hémopathie maligne en cours de traitement,
    • les patients présentant une insuffisance rénale chronique dialysée
    • les malades atteints de cirrhose au stade B ou C de la classification de Child-Pugh.
  • Les personnes présentant une obésité morbide (indice de masse corporelle > 40 kg/m2).

Qui sont les enfants vulnérables?

L'infection à la COVID-19 chez l'enfant est très différente de celle de l'adulte, les enfants étant le plus souvent peu symptomatiques. Les formes graves de COVID-19 chez l'enfant restent exceptionnelles.

Sur base des données disponibles actuellement, les enfants qui présentent une maladie chronique appartenant aux catégories suivantes peuvent être considérés comme potentiellement vulnérables:

  • certaines maladies chroniques des voies respiratoires;
  • certaines pathologies cardiaques;
  • certaines formes de faiblesse immunitaire due à une maladie ou à une thérapie.

En cas de doute, n'hésitez pas à prendre contact avec votre pédiatre.

Vous pouvez aussi consulter les recommandations du Conseil supérieur des maladies infectueuses (CSMI) à ce sujet.

Dernière modification le