Vaccination

La vaccination est le moyen le plus efficace de prévenir les maladies infectieuses. Elle nous permet de nous protéger nous-même et nos concitoyens. Maintenant, grâce aux efforts conjoints de la communauté médicale globale, nous avons la chance d’avoir accès à des vaccins contre le SARS-CoV-2, ce qui constitue un élément essentiel dans la lutte contre la COVID-19 et nous aidera à juguler la pandémie et ses effets sur notre santé et notre société.

La stratégie de vaccination COVID-19 du Luxembourg soutient l'accès à des vaccins sûrs et efficaces, et leur mise à disposition, dès leur mise sur le marché.

Cela permettra de réduire les conséquences sanitaires, sociales et économiques de la pandémie de COVID-19. Le vaccin contribuera à sauver des vies et à utiliser au mieux nos ressources.

Il reste important de respecter les règles d'hygiène et de porter un masque lors de la mise en œuvre de la stratégie de vaccination.

Liste d'attente: Vaccin Vaxzevria (AstraZeneca)

À partir du 21 avril, les résidents âgés de 30 à 54 ans ont la possibilité de s'inscrire en ligne sur une liste d'attente pour manifester leur intérêt de se faire vacciner volontairement contre la COVID-19 avec le vaccin Vaxzevria® (AstraZeneca). Pour vous inscrire, rendez-vous sur impfen.lu.

Stratégie de vaccination

Dans une phase initiale, le vaccin n'est pas disponible en quantités suffisantes pour que tout le monde puisse être vacciné en même temps. Il est donc nécessaire et légitime d'établir une priorisation en fonction des objectifs de la stratégie de vaccination, à savoir

  1. protéger les résidents les plus vulnérables (en fonction de leur âge ou de leur état de santé) contre le risque de faire des complications suite à la maladie et contre le risque de décès et
  2. protéger les capacités de notre système de santé. 

Nous sommes actuellement dans la phase 6.

Qui sera vacciné dans la 1re phase?

Les professionnels de la santé et le personnel travaillant dans les hôpitaux et dans les structures d'hébergement pour personnes âgées comptent parmi les personnes les plus exposées à la COVID-19, et méritent donc une protection étroite, également dans le but de former un cordon sanitaire autour des personnes infectées.

Dans la même logique, les personnes résidant dans les structures d'hébergement pour personnes âgées seront vaccinées de manière prioritaire lors de cette première phase. En effet, l'âge et la présence de comorbidités constituent des facteurs à risque.

Qui sera vacciné lors de la phase 2?

Dans la 2e phase, les groupes de personnes suivants seront vaccinés:

Phase 2a: personnes hautement vulnérables en raison de leur âge

  • Personnes à partir de l'âge de 75 ans, en commençant par les plus âgées

Phase 2b: personnes hautement vulnérables en raison d'un état de santé préexistant

  • Personnes souffrant de trisomie 21, personnes adultes
  • Greffe d'organe solide, y compris personnes inscrits sur une liste d'attente ayant subi une greffe de cellules souches hématopoiétiques au cours des 6 premiers mois ou sous traitement immunosuppresseur
  • Personnes atteintes d'un cancer ou d'une hémopathie maligne sous traitement (chimiothérapie, radiothérapie, immunothérapie)
  • Personnes atteintes de déficits immunitaires congénitaux

Les personnes atteintes d'une pathologie cancéreuse et suivies régulièrement dans un des services d'oncologie du pays seront invitées directement par l'hôpital au sein duquel elles sont traitées pour s'y faire vacciner. Les autres personnes considérées comme hautement vulnérables pourront être inscrites en vue de la vaccination via leur médecin traitant ou médecin spécialiste à partir du 1er mars et recevront alors une invitation par courrier postal. Ces patients pourront également être vaccinés à l'hôpital.

Qui sera vacciné lors de la phase 3?

Dans la 3e phase, les groupes de personnes suivants seront vaccinés:

Phase 3a: personnes significativement vulnérables en raison de leur âge

  • Personnes de 70 à 74 ans, en commençant par les plus âgées

Phase 3b: personnes significativement vulnérables en raison d'un état de santé préexistant

  • Personnes souffrant d'une immunodéficience acquise médicamenteuse: immunosuppresseur, biothérapie et/ou une corticothérapie au long cours à dose immunosuppressive
  • Personnes présentant un des facteurs suivants:
    • Infection à VIH avec des CD4 <200/mm3
    • Asplénie, fonctionnelle ou non
    • Affection respiratoire chronique sévère
    • Bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO) sévère, stade GOLD 3 et 4, groupe D*
    • Mucoviscidose
    • Fibrose pulmonaire chronique sévère
    • Pathologie restrictive extrapulmonaire sévère sous assistance ventilatoire ou non
    • Asthme sévère non contrôlé (niveau 5 selon GINA)§ corticodépendant (sous corticothérapie orale)
  • Maladie cardiovasculaire sévère:
    • Insuffisance cardiaque stade NYHA III ou IV#
    • Coronaropathie instable
    • Cardiomyopathie
  • Déficit neuro-cognitif majeur (score MMS° < 20)
  • Insuffisance rénale chronique dialysée
  • Cirrhose au stade B ou C de la classification de Child-Pugh
  • Obésité morbide (indice de masse corporelle > 40 kg/m2)

Les personnes concernées par la phase 3a, donc celles âgées de 70 ans à 74 ans, recevront une invitation de la part du ministère de la Santé par courrier postal, avec indication détaillée de la démarche pour prendre rendez-vous dans un des centres de vaccination de leur choix. Une assistance personnalisée est également offerte à travers une hotline spécialement mise en place à cet effet sous le numéro (+352) 247-65533.

Les personnes considérées comme significativement vulnérables selon la définition de la phase 3b pourront être inscrites en vue de la vaccination via leur médecin traitant ou médecin spécialiste à partir de la fin de la semaine prochaine et recevront alors une invitation par courrier postal.

Qui sera vacciné lors de la phase 4?

Dans la 4e phase, les groupes de personnes suivants seront vaccinés:

Phase 4a: personnes modérément vulnérables en raison de leur âge

  • Personnes de 65 à 69 ans (en commençant par les plus âgées)

Phase 4b: personnes modérément vulnérables en raison d'un état de santé préexistant

  • Personnes présentant un des facteurs suivants:
    • Diabète avec ou sans insuline, avec complications cardio-neuro-vasculaires
    • Hypertension artérielle compliquée, avec séquelle d'accident vasculaire cérébral ou cardiopathie associée
    • Maladie neuromusculaire avec répercussions cliniques

Les personnes concernées par la phase 4a, donc celles âgées de 65 à 69 ans, recevront une invitation de la part du ministère de la Santé par courrier postal, avec indication détaillée de la démarche pour prendre rendez-vous dans un des centres de vaccination de leur choix. Une assistance personnalisée est également offerte à travers une hotline spécialement mise en place à cet effet sous le numéro (+352) 247-65533.

Les personnes considérées comme modérément vulnérables selon la définition de la phase 4b pourront être inscrites en vue de la vaccination via leur médecin traitant ou médecin spécialiste à partir du 1er avril et recevront alors une invitation par courrier postal.

Qui sera vacciné lors de la phase 5?

Dans la 5e phase, les groupes de personnes suivants seront vaccinés:

Phase 5a: personnes âgées de 55 à 64 ans, en commençant par les plus âgées

Phase 5b: personnes qui présentent un état de santé qui peut les exposer à un risque majoré

  • Personnes présentant un des facteurs suivants:
    • Diabète équilibré, sans complication
    • Hypertension artérielle non compliquée
    • Obésité (indice de masse corporelle 30-40 kg/m2)
    • Grossesse

Les personnes concernées par la phase 5a, donc celles âgées de 55 à 64 ans, recevront une invitation de la part du ministère de la Santé par courrier postal, avec indication détaillée de la démarche pour prendre rendez-vous dans un des centres de vaccination de leur choix. Une assistance personnalisée est également offerte à travers une hotline spécialement mise en place à cet effet sous le numéro (+352) 247-65533.

Les personnes qui présentent un état de santé qui peut les exposer à un risque majoré selon la définition de la phase 5b pourront être inscrites en vue de la vaccination via leur médecin traitant ou médecin spécialiste à partir du 8 avril et recevront alors une invitation par courrier postal.

Les invitations seront envoyées au fur et à mesure et en fonction des livraisons de vaccins. 

Qui sera vacciné lors de la phase 6?

Population résidente générale de 16 à 54 ans, en commençant par les plus âgés, non vaccinée antérieurement du fait d'une vulnérabilité.

Tous les documents concernant la vaccination: cliquez ici

Point de situation journalier

  • 269.883 Total des vaccins administrés

  • 191.724 Total dose 1

  • 78.159 Total dose 2

  • 6.985 Vaccins administrés par jour

    Dose 1: 4.105
    Dose 2: 2.880

Je me fais vacciner! Et vous? Vous aussi, participez et envoyez votre photo!
Cliquez ici pour participer

Dernière modification le