FAQ Vaccination

Stratégie de déploiement

Je suis frontalier travaillant au Luxembourg, où serai-je vacciné?

Chaque pays de l'UE reçoit les vaccins attribués en fonction du nombre de résidents. Vous recevrez donc votre vaccin dans le pays où vous vivez.

Depuis le 5 juillet 2021, les frontaliers âgées de 18 ans et plus ans ont la possibilité de s’inscrire en ligne sur 3 listes d’attente séparées pour manifester leur intérêt de se faire vacciner volontairement contre la COVID-19 avec le vaccin Vaxzevria (AstraZeneca)Janssen (Johnson & Johnson) ou un vaccin mRNA. Pour vous inscrire, rendez-vous sur impfen.lu

Général

Quels vaccins sont actuellement disponibles contre la COVID-19?

4 vaccins anti-coronavirus ont reçu l'autorisation de mise sur le marché de l'EMA, l'Agence européenne des médicaments, et le feu vert de la Commission européenne quant à leur utilisation. Ce processus est très important, car il garantit la sécurité et la qualité des vaccins ainsi que leur efficacité.

Le 21 décembre 2020, l'EMA a émis un avis positif sur le vaccin de BioNTech/Pfizer, qui a ensuite été approuvé par la Commission européenne. Ce vaccin a été administré pour la première fois au Luxembourg, le 28 décembre 2020. Entre-temps, le vaccin de Moderna a également été approuvé le 6 janvier 2021, et notre pays a été le premier État membre de l'Union européenne à être livré en vaccins Moderna. Le vaccin d'AstraZeneca a été approuvé par l'EMA le 29 janvier 2021. Le vaccin de Janssen a été approuvé le 11 mars et sera bientôt distribué au Luxembourg et aux États membres de l'UE. Notre pays dispose à l'heure actuelle de 3 vaccins anti-coronavirus sûrs pouvant être administrés dans le cadre de sa stratégie vaccinale.

D'autres vaccins COVID-19 sont encore en lice pour être soumis à approbation par l'EMA. Il s'agit notamment du vaccin de Curevac, Novavax ou encore le Sputnik V. 

Le vaccin contre le coronavirus est-il sûr?

Les vaccins COVID-19 sont développés selon les mêmes exigences réglementaires strictes en matière de qualité, de sécurité et d'efficacité pharmaceutiques que tout autre médicament.

Avant d'être mis sur le marché, le vaccin parcourt plusieurs étapes qui vont des tests rigoureux où la qualité du vaccin est contrôlée à l'approbation par l'Agence européenne des médicaments (EMA) en passant par une évaluation scientifique réalisée par les autorités de régulation (EMA et les autres régulateurs des pays de l'UE/EEE) avant que son efficacité soit testée au moyen de recherches d'abord en laboratoire et ensuite sur des personnes volontaires. À noter que le programme d'essais cliniques doit être réalisé conformément aux procédures et protocoles établis par les autorités de régulation. Il doit également être approuvé dans chaque cas par une commission d'éthique médicale.

Qui est responsable en cas de retentissement négatif des vaccins COVID-19 sur la santé publique?

Comme pour tout autre vaccin, c'est le fabricant du vaccin qui est, en principe, responsable en cas d'effets négatifs néfastes pour la santé publique. Encore faut-il que l'effet néfaste soit dû à un problème au niveau du produit même, de sa composition ou de sa production.

Le médecin qui procède à la vaccination est également civilement responsable, s'il commet une erreur dans la manipulation ou l'administration du vaccin, et si cette erreur est à l'origine des effets secondaires.

Enfin, lorsqu'une vaccination est imposée par une disposition légale ou réglementaire ou recommandée par l'État, et que cette vaccination cause la mort de la personne vaccinée ou entraîne dans son chef une incapacité physique permanente, l'État répond du dommage, sans préjudice des actions qui pourraient être exercées conformément au droit commun, et dans la mesure où le dommage n'est pas indemnisable en vertu du code des assurances sociales. 

La vaccination contre la COVID-19 sera-t-elle obligatoire?

Non. Comme pour la plupart des vaccins dans notre pays, la vaccination contre la COVID-19 sera effectuée sur base volontaire. 

J'ai déjà eu la COVID-19, est-ce que je peux quand même me faire vacciner?

Une personne qui a été en contact avec le coronavirus peut se faire vacciner contre ce même virus. En effet, il est impossible à l'heure actuelle d'affirmer qu'une personne qui a déjà été en contact avec la COVID-19 reste immunisée contre la maladie. Il n'est pas non plus possible, en cas d'immunisation, de prévoir la durée de cette immunisation. Des réinfections ont malheureusement été signalées. 

Le vaccin protège-t-il également en cas de mutations du virus?

Les mutations n'affectent pas nécessairement l'efficacité du vaccin contre le virus.

La communauté scientifique et les autorités de réglementation surveillent si le coronavirus évolue au fil du temps et si les vaccins peuvent protéger les personnes contre l'infection par de nouvelles variantes. S'il s'avère qu'il faut procéder à des ajustements, la science apportera une réponse à cette question, comme cela se pratique pour d'autres virus auxquels nous nous sommes adaptés.

Est-ce que je dois me faire vacciner tous les ans contre le coronavirus?

Il n'est à ce stade pas possible de répondre à cette question, alors que nous ne disposons pas de suffisamment de recul pour connaître exactement la durée de l'immunisation obtenue grâce au vaccin, pour savoir si cette immunisation couvre les différentes mutations du virus ou si celles-ci exigent que la composition du vaccin soit régulièrement modifiée comme c'est p.ex. le cas pour la grippe saisonnière. 

Après la vaccination, suis-je immédiatement immunisé?

Environ 2 semaines après une première dose de vaccin, la réponse immunitaire initiale permet d'acquérir une protection partielle contre l'infection. Cependant, il faut attendre 2 semaines après la deuxième dose de vaccin pour que la réponse immunitaire soit complète et que la protection contre l'infection soit optimale.

Comme pour d'autres vaccins, le vaccin COVID-19 n'offre pas une protection à 100% même après la deuxième vaccination. Il est toujours possible de s'infecter malgré tout. La vaccination permettra d'atténuer les symptômes de la maladie.

Il est important de continuer à respecter les gestes-barrières afin d'éviter le plus d'infections possibles.

Est-ce que je peux arrêter de respecter les gestes barrière après avoir été vacciné?

Non. Même après votre vaccination, il faudra continuer à respecter les gestes barrière et autres mesures de protection, et ce aussi longtemps que la crise sanitaire n'aura pas été maîtrisée de manière efficace notamment via l'immunité collective. En effet, il n'est pas exclu à l'heure actuelle qu'une personne vaccinée ne puisse plus être porteuse du virus. Or, cela prendra du temps avant de parvenir à cette immunité. Il faut qu'un nombre suffisant de personnes soit immunisé.

Je me fais vacciner! Et vous? Vous aussi, participez et envoyez votre photo!
Cliquez ici pour participer

Dernière modification le