Les Luxembourgeois à l'étranger

Les citoyens et résidents luxembourgeois sont invités à se renseigner sur les conditions d'entrée en vigueur dans les pays de destination. Certains pays demandent en effet que les voyageurs en provenance du Luxembourg se dotent d'un test COVID-19 négatif récent ou s'autoisolent / se mettent en quarantaine pour une période déterminée.

La Commission européenne a lancé la plate-forme Re-open EU fournissant des informations en temps réel sur les frontières, les moyens de transport disponibles, les restrictions de voyage, les mesures de santé publique et de sécurité (la distanciation physique ou le port du masque, par exemple), ainsi que d'autres renseignements pratiques pour les voyageurs.

Le service d'assistance consulaire du ministère des Affaires étrangères et européennes se tient à la disposition des citoyens et résidents luxembourgeois en cas de questions spécifiques par rapport à une destination en particulier. Le ministère des Affaires étrangères et européennes invite par ailleurs les personnes qui se déplacent à l'étranger de déclarer leur séjour avant de partir sur le site Lëtzebuerger am Ausland.

FAQ

Qui doit présenter un test négatif pour des déplacements à destination du Luxembourg?

Toute personne, indépendamment de sa nationalité, âgée de 6 ans ou plus, souhaitant se déplacer par transport aérien à destination du Grand-Duché de Luxembourg, doit présenter à l'embarquement le résultat négatif (sur papier ou document électronique)

  • d'un test de détection par amplification de l'ARN viral du SARS-CoV-2 –méthodes PCR (polymerase chain reaction), TMA (transcription-mediated amplification) ou LAMP (loop-mediated isothermal amplification)
  • ou d'une recherche de l'antigène viral (conforme aux critères de l'Organisation mondiale de la Santé: antigen-detection in the diagnosis of SARS-CoV-2 infection using rapid immunoassays, Interim Guidance, 11 September 2020)

réalisé moins de 72 heures avant le vol, par un laboratoire d'analyses médicales ou tout autre organisme autorisé à cet effet. Le résultat de test négatif devra être présenté, le cas échéant accompagné d'une traduction, dans l'une des langues administratives du Luxembourg, en anglais, espagnol, italien ou portugais. Sont donc concernés tous les départs vers le Luxembourg, y inclus ceux depuis les Etats membres de l'Union européenne ou de l'espace Schengen.

Soulignons que l'obligation de présenter un test négatif à l'embarquement s'applique, depuis le 29 janvier, aussi aux personnes ayant leur résidence dans un des pays se trouvant sur la liste des pays tiers dont les résidents sont actuellement autorisés à entrer, y compris pour des déplacements non essentiels, sur le territoire national, à savoir l'Australie, la Corée du Sud, la Nouvelle-Zélande, le Rwanda, Singapour, et la Thaïlande.

Ces obligations ne s'appliquent pas aux déplacements par voie terrestre ou maritime.

Certaines catégories de personnes sont exemptes de l'obligation de test:

  • Les personnes en service occupées dans le secteur des transports et aux passagers en transit de l'aéroport;
  • Les personnes qui font un aller-retour par voie aérienne, pour moins de 72 heures, du Grand-Duché à destination d'un pays qui est membre de l'espace Schengen ou de l'Union européenne, et sous réserve de ne pas avoir quitté l'espace Schengen ou le territoire des Etats membres de l'UE pendant cette période;
  • Les membres du corps diplomatique, du personnel des organisations internationales et les personnes invitées par ces organisations internationales dont la présence physique est requise pour le bon fonctionnement de ces organisations, du personnel militaire, du personnel du domaine de la coopération au développement et de l'aide humanitaire, et du personnel de protection civile dans l'exercice de leurs fonctions respectives, sous condition que leur séjour au Luxembourg ne dépasse pas 72 heures;
  • Les personnes qui ont subi une infection SARS-CoV-2 récente endéans les 3 mois avant leur déplacement et qui ont terminé la période d'isolement applicable dans le pays respectif avec disparition de tout symptôme d'infection. Ces personnes peuvent présenter un certificat médical attestant de ces faits, établi dans l'une des langues administratives du Luxembourg, en anglais, espagnol, italien ou portugais, ce qui leur permet d'embarquer pour le Luxembourg sans se soumettre à un nouveau test PCR ou antigène.

Est-ce que je dois aller en quarantaine après mon entrée au Luxembourg?

Non.

Depuis le 29 janvier 2021, toute personne, indépendamment de sa nationalité, âgée de 6 ans ou plus, souhaitant se déplacer par transport aérien à destination du Grand-Duché de Luxembourg, doit présenter à l'embarquement le résultat négatif (sur papier ou document électronique)

  • d'un test de détection par amplification de l'ARN viral du SARS-CoV-2 –méthodes PCR (polymerase chain reaction), TMA (transcription-mediated amplification) ou LAMP (loop-mediated isothermal amplification)
  • ou d'une recherche de l'antigène viral (conforme aux critères de l'Organisation mondiale de la Santé: antigen-detection in the diagnosis of SARS-CoV-2 infection using rapid immunooassays, Interim Guidance, 11 September 2020)

réalisé moins de 72 heures avant le vol, par un laboratoire d'analyses médicales ou tout autre organisme autorisé à cet effet. Le résultat de test négatif devra être présenté, le cas échéant accompagné d'une traduction, dans l'une des langues administratives du Luxembourg, en anglais, espagnol, italien ou portugais. Sont donc concernés tous les départs vers le Luxembourg, y inclus ceux depuis les Etats membres de l'Union européenne ou de l'espace Schengen.

Ces obligations ne s'appliquent pas aux déplacements par voie terrestre ou maritime. 

Est-ce que le Luxembourg est considéré comme pays de risque?

Actuellement, certains pays considèrent le Luxembourg comme une zone à risque et demandent en effet que les résidents du Grand-Duché présentent un test COVID-19 négatif ou imposent l'isolement ou la mise en quarantaine pour une durée déterminée.

Veuillez vous renseigner sur les conditions d'entrée en vigueur dans les pays de destination. Le service d'assistance consulaire du ministère des Affaires étrangères et européennes se tient à votre disposition en cas de questions spécifiques par rapport à une destination en particulier. 

Est-ce qu'il y a des contrôles de température à l'aéroport?

Non.

Est-ce que j'ai droit de faire un test au Luxembourg?

Tout voyageur arrivant au Grand-Duché de Luxembourg par avion pourra bénéficier d'un test PCR gratuit à l'aéroport du Findel. À préciser, que les passagers doivent se faire tester le jour même de leur arrivée dans le centre de test COVID-19 sur le site de Lux-Airport, en présentant leur voucher (disponible avec les bagages) et ticket d'avion. Les résultats des tests PCR sont généralement disponibles après 24 heures.

Depuis 29 janvier 2021, toute personne, indépendamment de sa nationalité, âgée de 6 ans ou plus, souhaitant se déplacer par transport aérien à destination du Grand-Duché de Luxembourg, doit présenter à l'embarquement le résultat négatif. Sont donc concernés tous les départs vers le Luxembourg, y inclus ceux depuis les Etats membres de l'Union européenne ou de l'espace Schengen. Pour de plus amples informations relatives aux tests obligatoires à présenter avant l'embarquement, veuillez consulter la partie "Qui doit présenter un test négatif pour des déplacements à destination du Luxembourg?".

Pour plus d'informations concernant le dépistage au Luxembourg, visitez notre rubrique dédiée au testing

Si le résultat est positif, quelles mesures dois-je prendre?

Les personnes testées positives doivent s'isoler pendant 10 jours. Pendant cette période de confinement, tout contact doit être évité avec d'autres personnes et un masque chirurgical doit être porté chaque fois qu'elles se trouvent en présence d'autres personnes. Le non-respect d'une mesure d'isolement est puni d'une amende jusqu'à 500 euros. Des structures d'hébergement pour touristes testés positifs sont accessibles pour les cas identifiés par l'inspection sanitaire et qui le nécessitent.

Les personnes qui ont eu un contact avec une personne testée positive sont soumises à une mesure de quarantaine: elles doivent éviter tous les contacts sociaux et rester à leur domicile ou dans leur lieu d'hébergement temporaire pour une durée de 7 jours à partir du dernier contact avec la personne testée positive. Ces personnes reçoivent une ordonnance pour réaliser le test à partir du 6e jour.

Dernière modification le